La Minute d'Emy

lundi

13

mars 2017

16

commentaires

Veules les Roses : circuit du plus petit fleuve de France

Écrit par , Posté dans France

veules les roses

Lors de mon dernier week-end en Normandie, j’ai visité le très joli village de Veules les Roses. Cette petite station balnéaire est pourvue, comme beaucoup de villes côtières en Normandie, d’une plage et de falaises. Mais Veules les Roses attire surtout pour son fleuve, la Veules, et le parcours que l’on peut faire à pied. Nous en avons donc profité pour faire un circuit pédestre de 3 kilomètres pour découvrir le plus petit fleuve de France et l’un des plus beaux villages de Normandie.

Ce circuit est en fait jalonné de panneaux d’informations qui présentent le patrimoine de la station. Au fil des 1194 mètres, on peut à loisir écouter chanter l’eau dans les roues des moulins, se promener dans les chemins qui bordent la Veules, et, aux sources, découvrir le cresson.

C’est la première fois que nous voyions une cressonnière et la façon dont cette herbe est produite et récoltée.

L’eau de la Veules est très claire et on y voit de nombreuses truites. En fait, la truite a été réintroduite il y a quelques années par l’association de pêche locale qui veille à sa préservation. La truite étant un poisson fragile, il lui faut une eau de qualité pour se développer.

Ce village vous enchantera par ses superbes chaumières, ses cressonnières en activité, ses villas du XIXème siècle, ses ateliers d’artistes (céramistes, antiquaires) et ses moulins.

Le parcours est accessible aux poussettes et vous pouvez faire une visite guidée pour 3 euros le mardi à 10h30 pendant les vacances de Pâques, en juillet et en août.

A la fin de la visite, on débouche sur la plage, où la Veules finit par se jeter dans la mer !

A Veules les Roses, des pêcheurs travaillent toute l’année et ramènent du poisson au gré des marées mais aussi des huîtres.

Des sources à l’embouchure, cette promenade authentique et romantique vous présente « un concentré de Normandie » !

Pratique : garez-vous sur l’un des parkings situés à l’entrée de la ville, d’une part parce que vous risquez de ne pas trouver de place en centre-ville, d’autre part parce que ça vous permettra de faire le parcours « dans le bon sens », c’est-à-dire des sources de la Veules à l’embouchure.    

Share with love
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail

16 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *