LIFESTYLE
6 juin 2017

Etre minimaliste, nouvelle mode ou prise de conscience ?

être minimaliste

En ce moment, je suis en train de repenser à ma façon de vivre. J’ai envie d’un style de vie plus minimalisteplus simple et plus éco-responsable.

La tendance minimaliste n’est pas simplement pour moi la tendance du moment, c’est aussi accepter de vivre dans un corps, avoir un état d’esprit et un lieu de vie plus sain.

Au début, l’idée de faire le vide me faisait peur, mais c’est finalement facile et cela a ce petit côté rafraîchissant dont j’ai besoin en ce moment. Alors, être minimaliste, nouvelle mode ou prise de conscience ?

Voici quelques astuces pour adopter la tendance minimaliste :

  • Faire une liste des choses dont vous n’avez pas besoin

Si vous n’utilisez jamais ce fauteuil, ces magazines ou ce maquillage, alors pourquoi le garder ? Il prend sûrement de la place. Prenez des notes de tout ce qui vous gêne par catégorie (vaisselle, meubles, vêtements…) mais qui ne vous sert pas au quotidien, et séparez-vous en !

  • Se séparer des choses en double / triple

Parfois, on possède x paires de choses, réévaluez vos nécessités et conservez ce dont vous avez besoin.

En ce moment, je fais le tri et je vais donner à une association tout ce dont je n’ai plus besoin ou ce dont je ne me sers plus.

Faites du tri et recyclez tout ce qui peut l’être : vide-dressing, vide-grenier, dons à des associations qui récupèrent, déchetterie : il y a plein de solutions au désencombrement.

  • Mettre un frein au papier

La plupart des entreprises sont passées à la dématérialisation des factures et des papiers. J’ai adopté la clé USB depuis longtemps et j’ai demandé à recevoir tous mes documents administratifs en dématérialisé.

  • Garder sa maison ordonnée

Je déteste le désordre et, pourtant, je suis loin d’être maniaque. Cependant, le fait d’accumuler des petits objets et de vivre dans un petit espace peut compliquer l’organisation des choses dans la vie quotidienne. Je me fixe un programme de rangement pour que mon intérieur reste propre et ordonné.

  • Simplifier ses repas

J’avais tendance à acheter trop de nourriture, j’ai réduit mes achats en tenant compte de ce que j’allais vraiment manger la semaine. Je n’aime pas le gâchis alimentaire, du coup je  pars avec une petite liste de course et je n’achète que ce dont j’ai vraiment besoin.

J’ai la chance d’avoir un peu de terrain et j’en ai profité pour créer un petit potager. Baby Boy et moi espérons pouvoir récolter nos prochains fruits et légumes très prochainement. L’avantage, en plus du plaisir de cultiver ses propres légumes, c’est de savoir qu’ils sont bio.être minimaliste

  • Voyager léger

J’applique la tendance minimaliste à mes voyages et, concrètement, je voyage léger. Du coup, je ne me prends plus la tête pour le surpoids que je pourrais éventuellement avoir. Avoir un bébé complique un peu la donne, mais je ne prends que le strict nécessaire.

  • Redimensionner sa garde-robe

Je fais beaucoup de tri en ce moment et je me rends compte que parfois j’achète sur un coup de cœur et que je n’ai que peu porté le vêtement. Être minimaliste ne veut pas dire se priver du dernier haut à la mode mais plutôt acheter des pièces intemporelles qui pourront servir longtemps. Je suis en train de repenser mon dressing dans ce sens pour ne plus acheter de vêtements que je ne vais porter qu’une seule fois.

Globalement, le mode de vie minimaliste est facile à adopter, je me sépare régulièrement de choses qui ne me sont plus utiles, j’ai plus d’espace autour de moi. Je consomme moins, je fais surtout plus attention à ma façon de consommer.

Et vous, que pensez-vous de la tendance minimaliste ? 

Vous aimerez peut-être aussi...

14 commentaires

  • Reply Claire 6 juin 2017 at 16 h 01 min

    Je partage tout a fait ton point de vue. Je trouve qua ça simplifie la vie même si je dirais qu’il y a plusieurs niveau dans le minimalisme. J’y vais doucement mais surement et surtout je n’achète plus rien sur un coup de tête, j’y réfléchie maintenant à deux fois et je fais un tour sur le bon coin pour voir si je peux faire une bonne affaire. Et mine de rien, ça fait quelques économies tout ça 🙂

  • Reply Eva 6 juin 2017 at 17 h 14 min

    En lisant ton article je me rend compte que j’ai également un mode de vie assez minimaliste. Ma famille et même mon copain ont tendance à garder tout et n’importe quoi (pour les déménagements c’est sympa…) alors que moi, dès que quelque chose n’a plus d’utilité je m’en débarrasse. C’est le cas pour les vêtements aussi d’ailleurs, et je trouve qu’avoir un environnement plus ordonné c’est aussi être plus ordonnée mentalement.

  • Reply CyrielleMaakeup 6 juin 2017 at 18 h 06 min

    J’essaie de plus en plus de limiter aussi les choses chez moi, et penser plus “planète” et je dois dire que déjà en faisant des petites choses peu à peu je suis fière de moi, donc je continue sur ma lancée 🙂
    J’en ai marre d’être “victime” de la société de consommation dans laquelle on vit !
    Des bisous !

  • Reply Emy@feminite-zen 6 juin 2017 at 21 h 51 min

    Je pense que le minimaliste nous aide à revenir un peu plus à l’essentiel . Quasi indispensable dans notre merveilleuse société de consommation … Bonne soirée

  • Reply Floria Teaze-Anne 7 juin 2017 at 3 h 22 min

    Hello ! Je viens de finir le livre de Marie Kondo “la magie du rangement” et j’ai enfin eu le déclic que j’attendais ! Je suis du genre à garder des choses mille ans et à force ça s’accumule ! Du coup en ce moment c’est le grand tri chez moi ! Je me suis déjà débarrassée de 70% de ma garde robe ! J’ai hâte d’en finir, cela fait déjà 3 jours que je suis en train desencombrer !
    Ton article est super et ce concept, je peux dire que j’adhère a présent ! Bisous bisous

  • Reply Geekette At Home (@geekettehome) 7 juin 2017 at 4 h 54 min

    j’adhère totalement ! depuis que j’ai commencer à faire la chambre de bébé, j’ai fait du tri et c’est fous tout ce que j’ai jeter ou donner au bonne oeuvre..je n’aime pas quand ça traine et avoir moins de chose me permet de ne plus ramasser sans cesse la maison.

  • Reply prettylittletruth 7 juin 2017 at 12 h 24 min

    Completement d’accord avec toi et je suis dans la meme demarche depuis quelques annees. Alors, c’est sur qu’on ne change pas tout du jour au lendemain, mais c’est un bien deja de faire un tri et de se rendre compte de ce qu’on a vraiment besoin. Je fais cela avec ma garde-robe de bureau en ce moment et franchement j’y vois plus clair sur ce que je porte et ce dont je n’ai pas besoin 🙂

  • Reply Dedey Hello 7 juin 2017 at 12 h 40 min

    De très bons conseils comme toujours 😀 merci beaucoup.
    Gros bisous

  • Reply Midori 7 juin 2017 at 12 h 55 min

    C’est très logique et sensé comme comportement quand on à vraiment conscience du monde dans lequel on vit 🙂 Merci de nous remémorer ces petits conseils très éclairé !

    Des bisous,

    Midori.

  • Reply Lolli 7 juin 2017 at 13 h 42 min

    Je suis très mitigée sur le minimalisme. J’aime le fait de trier et de nous débarrasser des choses superflues qui ne nous servent pas . Mais le côté trop épuré de la mode minimaliste ne me correspond pas. Tu donne des conseils censés que tout le monde peut adopter 🙂

  • Reply Emmy @MyBohemianSpirit 7 juin 2017 at 14 h 21 min

    Sans me considérer (du tout!) comme minimaliste, c’est vrai que j’ai un certain détachement des objets en général et j’essaie de me délester de plus en plus de choses. J’ai toujours un carton destiné à Emmaus dans mon entrée et j’y dépose tout un tas de choses régulièrement. Dès qu’un objet ou vêtement me tombe entre les mains, je me pose les questions : est-ce utile? et est-ce que je trouve ça beau? Si c’est non aux 2, ça va dans le carton!

  • Reply Emmanuelle CM 7 juin 2017 at 18 h 28 min

    Je m’intéresse de plus en plus au minimaliste et j’essaie de tendre vers cela. J’ai justement commencé un grand tri dans mon armoire, le reste suivra au fur et à mesure. Merci pour ces conseils !

  • Reply YAN 17 juin 2017 at 2 h 42 min

    Hello!
    J’ai moi aussi adopté cette tendance il y a quelques années progressivement et depuis quelques mois j’opère des changements un peu plus drastiques.
    J’ai passé une partie de ma vie dans l’excès sans forcément m’en rendre compte, mais là je reviens un peu plus à l’essentiel. Je me désencombre par la même occasion l’esprit et ça fait du bien.

  • Reply Yannie 18 juin 2017 at 22 h 45 min

    Je suis pour le minimalisme, mais dans une société consumériste ça demande beaucoup de volonté.
    Moi c’était les cosmétiques qui me rendaient dingue mais suite à une grosse allergie de contact qui a failli ne jamais guérir. .. j ai adopté illico presto le minimalisme dans le domaine…

  • Laisser un commentaire

    Back to top