LIFESTYLE
10 mai 2020

LIFESTYLE : Repenser son mode de vie, c’est possible !

Petit focus Lifestyle aujourd’hui. Avec cette crise sanitaire sans précédent liée au coronavirus, tout laisse à croire que nous allons devoir repenser notre mode de vie à minima. Quelles sont les actions possibles à notre niveau ?

En effet, l’enfermement lié au confinement aura donné lieu à des remises en question pour tout le monde, et pour moi aussi.

LIFESTYLE : Repenser son mode de vie, c’est possible !

LIFESTYLE : Repenser son mode de vie, c’est possible !

#1 Plus de vert dans ma vie

J’ai toujours rêvé d’avoir un carré de potager, mon jardin à moi. Avec ces 2 mois en mode confiné, je suis réellement contente d’avoir eu un peu d’espace pour jardiner. Cela aura été un vrai moment de détente et de plaisir de voir grossir mes salades.

Je compte réellement m’investir encore plus dans cette activité par la suite.

#2 Pérenniser mon télétravail

Je suis actuellement en télétravail, c’est une situation qui pour le moment me convient. Toutefois, télé-travailler et s’occuper de mon babyboy en même temps devient compliqué à gérer. 

Etre mère et être à la fois une working-mum n’est compatible que si l’organisation du travail permet de concilier les deux. Malheureusement, face à cette situation inédite, ce n’est pas aussi simple que cela…

#3 Rééquilibrer mon alimentation

Depuis le début du confinement, j’ai perdu 2 kilos car j’ai arrêté de sucrer. Je vous en parlerai dans un article dédié mais j’ai vraiment pris conscience que le sucre exerçait un pouvoir nocif sur moi et qu’il était important que je fasse attention à son pouvoir addictif et à ma consommation quotidienne.

#4 Reprendre l’écriture

Ecrire m’apaise et me permet de me mettre dans cette petite bulle que j’affectionne tant ! Je me fixe déjà comme objectif l’année prochaine d’écrire un deuxième roman. J’ai adoré me lancer dans l’écriture du premier, de travailler les personnages et j’aimerais retenter l’expérience.

#5 Moins consommer, mais mieux consommer

Je retiens de cette crise qu’elle m’a fait faire quelques économies. Je ne vais plus consommer de la même manière. Ces deux mois m’ont permis de voir que je n’avais pas besoin de beaucoup plus et je vais donc continuer dans cette voie.

Et vous, ce confinement vous a t-il fait voir les autres autrement ?

Vous aimerez peut-être aussi...

4 commentaires

  • Reply Lolli 11 mai 2020 at 17 h 54 min

    Article très intéressant 🙂 J’ai aussi pris conscience d’une chose essentielle: je prévois trop de choses, quitte à ne pas faire gaffe à la qualité. Je m’explique: j’habite à 1h de ma famille donc quand je vais voir mes parents, ma grand mère etc… je prévois tout en une seule journée en rajoutant des rdvs etc… Ce n’est plus agréable, c’est une pression car je dois constamment regarder ma montre pour ne pas être en retard pour la personne suivante. Donc j’ai décidé de faire moins mais mieux 😀

  • Reply LeBoudoirduLivre 15 mai 2020 at 10 h 49 min

    J’ai fais de sacré économies également et par exemple mes livres sauf coup de cœur, j’attendrais de les trouver d’occasion, l’économie se révèle tellement importante.

  • Reply Lâm 18 mai 2020 at 15 h 08 min

    Hello ! Je me retrouve vraiment dans tout ce que tu dis. Pendant ce confinement, j’ai également mieux mangé, j’ai privilégié les produits bio et les petits commerces de proximité. Je n’ai rien dépensé en beauté, fringues ou autres. J’ai préféré utiliser d’abord ce que j’avais en stock. J’ai pris soin de mes plantes, ça m’a fait un bien fou et j’ai très envie d’en avoir encore plein d’autres ! J’ai vraiment apprécié le télétravail, malheureusement il va falloir que je retourne au bureau quand tout sera fini. Et j’ai aussi énormément lu ! Bref, je me suis recentrée sur des choses simples, sur ma famille, des moments qui me font du bien et je me suis éloignée du futile.

  • Reply Rock Lemon 28 mai 2020 at 0 h 25 min

    Je te rejoins entièrement sur le dernier point, mais c’est assez compliqué, j’ai vraiment cette volonté de changer ma façon de consommer et principalement alimentaire, parce que je n’achète plus de vêtement neuf ni de meuble neuf … Mais je me retrouve confronté à mon mec qui vas vers la facilité et qui n’a pas envie de changer son alimentation et également cette “flemme” d’aller au marché puis au magasin de vrac et si je n’ai pas tout au supermarché, il faut vraiment que je trouve une routine, équilibre qui me permettrait d’être vraiment en accord avec mes convictions.

  • Laisser un commentaire

    Back to top