LIFESTYLE
8 janvier 2020

5 étapes pour prendre de bonnes décisions

Qui dit nouvelles années, dit nouveaux objectifs. J’avais envie de vous parler de développement personnel aujourd’hui : comment prendre de bonnes décisions ? En effet, ce n’est pas toujours facile.

Prendre une bonne décision, c’est limiter les risques d’erreurs pour essayer de mettre toutes les chances de son côté. Cela implique parfois de prendre certains risques, de convaincre les bonnes personnes. Il convient donc de procéder par étapes pour ne plus vous perdre dans les décisions à prendre.

Voici 5 étapes pour prendre de bonnes décisions

5 étapes pour prendre de bonnes décisions

1. DÉFINIR LE CADRE

Il est important de définir le cadre de la décision. Pour cela, posez-vous les bonnes questions :

  • Quel est l’objet visé ?
  • Quels sont les enjeux pour les personnes concernées ?
  • Qui est concerné par cette décision ?

2. PRÉVOIR UN RETROPLANNING

En effet, un rétroplanning vous aidera à mieux vous organiser. De combien de temps disposez-vous ?

Intérêt du rétroplanning et de la bonne gestion de son temps : Chronoexpert

Cet outil efficace possède de nombreux avantages comme :

  • Organiser un projet sous contrainte pour respecter une date de livraison ferme.
  • Vérifier sa faisabilité dans le temps imparti.
  • Fixer un budget en termes de durée pour chaque étape.
  • Déterminer les ressources nécessaires pour tenir les délais.
  • Définir une date butoir : quand débuter le projet au plus tard.

Avez-vous besoin d’un chrono, c’est-à-dire de minuter vos actions ou votre organisation à l’aide d’une montre Chopard Pourquoi pas ! Minuter ses actions permet parfois de mieux gérer son temps ou de travailler dans un temps restreint.

3. CLARIFIER LA FINALITÉ

C’est, par exemple, savoir si vous devez faire ou ne pas faire telle chose ou encore si vous devez choisir entre deux options, il convient de déterminer les bénéfices attendus par ce questionnement.

Le mieux c’est de savoir identifier les différentes options qui s’offrent à vous.

4. IDENTIFIER LES OPTIONS VALABLES

Souvent, on se limite. Vous pouvez avoir une ou deux options mais cela peut être bien plus ! Il vous faudra donc chercher d’autres options pour en mesurer les conséquences potentielles. En effet, le champ des possibles est souvent plus vaste que ce que l’on pense.

5. PASSER A L’ACTION ET PRENDRE UNE DÉCISION

N’hésitez pas à passer à l’action sans attendre (une fois votre rétroplanning terminé), vous pourrez ainsi réajuster votre position et l’adapter si nécessaire.

Enfin, vous pouvez également prendre une décision collective à l’aide d’un proche (famille ou ami) ou d’un coach qui vous aidera à prendre cette décision.

Et vous, éprouvez-vous des difficultés à prendre des décisions ?

Vous aimerez peut-être aussi...

4 commentaires

  • Reply Audrey 9 janvier 2020 at 17 h 59 min

    La photo et le titre de ton article m’a attiré l’œil dans mon feed Blogs Campus ! J’ai un peu de mal parfois à m’organiser, alors je suis toujours friande de conseils !
    Des bisous
    Audrey

  • Reply Lolli 9 janvier 2020 at 18 h 18 min

    Un article inspirant, merci beaucoup !!

  • Reply Julie Lab. 9 janvier 2020 at 22 h 41 min

    Coucou!
    Alors, je t’avoue que je n’ai pas trop de mal à prendre des décisions lol je suis même plutôt bulldozer^^ Gloups!!

  • Reply Camille 10 janvier 2020 at 10 h 34 min

    Coucou
    Je note tes conseils, je déteste être désorganisée ahah 🙂

  • Laisser un commentaire

    Back to top