VIE PROFESSIONELLE
11 février 2018

Réinventer sa vie professionnelle… quand on vient de la commencer

Réinventer sa vie professionnelle

La vie professionnelle est parfois synonyme de contrainte et de routine. De contrainte, parce que l’on est obligé de se lever le matin pour gagner sa vie alors qu’on n’en a pas forcément envie.

De routine aussi, parce qu’il y a une part de répétitif et d’ennuyeux dans chaque job. Parfois, la motivation n’est plus là. Personnellement, je me suis réorientée à 30 ans car mon travail ne me plaisait plus, je suis repassée par la case école pour pouvoir changer d’orientation professionnelle et faire un travail qui me plait plus aujourd’hui.

Quand on appartient à la génération Y, ce qui est mon cas, il nous arrive de nous poser des questions sur notre travail : suis-je fait pour cela ? Mon travail a-t-il un sens ? Correspond-il vraiment à mes valeurs ?

Nés grosso modo entre 1975 et 1995, ceux qui appartiennent à la génération Y appréhendent leur travail d’une façon différente des générations précédentes et n’entendent plus ne se consacrer qu’à leur travail. Ils veulent avant tout donner du sens à leur existence.

A travers son livre “Réinventer sa vie professionnelle…quand on vient de la commencer”, Marion de la Forest Divonne entend donner à cette génération Y les clés pour lui permettre d’appréhender au mieux le monde du travail sans une société en perpétuelle évolution.

La 1ère partie du livre invite le lecteur à faire le point sur la situation actuelle. Il faut savoir écouter sa petite voix intérieure, se rendre compte que, si la vie professionnelle ne nous plaît pas, il va falloir la réinventer. L’auteur évoque alors la perte de sens au travail, le risque de burn-out, le désenchantement. C’est à ce moment-là qu’il faut savoir se poser les bonnes questions sur sa vie professionnelle. L’auteur invite alors à nous recentrer sur notre motivation profonde, sur ce qui nous plaît vraiment dans la vie.

La 2ème partie du livre nous invite à devenir ce que nous sommes, à révéler la pépite qui est en nous. Il faut d’abord identifier ses qualités, ses centres d’intérêt, et se demander ce qui nous plaît le plus professionnellement parlant.

Quant à la 3ème partie, elle invite le lecteur à concrétiser son projet professionnel idéal. Détecter les bonnes opportunités, réfléchir aux métiers de demain, tester un job qui fait rêver, sont autant de points abordés dans cette partie.

La dernière partie du livre invite le lecteur à identifier et dépasser ses freins pour adopter le bon état d’esprit. Lorsque l’on entame une nouvelle aventure, il est normal de se poser des questions, d’avoir des doutes. La peur de ne pas y arriver, de ne pas se sentir légitime, sont des sentiments normaux auxquels l’auteur apporte des réponses.

Au final, ce livre est utile à toutes celles et ceux qui s’ennuient dans leur travail actuel mais qui n’osent pas franchir le pas de la nouvelle vie. Il permet, à travers conseils et témoignages, de se donner toutes les chances de réussir sa nouvelle vie.

  • L’auteure
Marion de La Forest Divonne, 31 ans, est coach en développement personnel et professionnel. Diplômée d’une école de commerce, elle a commencé son parcours dans le marketing, avant d’entamer une reconversion à 28 ans. Elle se consacre aujourd’hui à ce qui fait sens pour elle : aider ses clients à trouver leur voie.

Et vous, avez-vous déjà pensé à vous réorienter professionnellement ?

Vous aimerez peut-être aussi...

7 commentaires

  • Reply Tiphaine 11 février 2018 at 19 h 10 min

    J’adore les livres de développement personnel qui ont pour sujet principal le travail, notamment en tant que femme. Je n’ai pour le coup pas encore commencé ma vraie vie professionnelle, et justement je suis en stress ahah ! Donc je suis à l’affût de tous les conseils bien-être pour s’épanouir 🙂
    Des bisous ma belle et bonne semaine !
    Tiphaine

  • Reply elo 12 février 2018 at 0 h 05 min

    Coucou Emilie,

    Je n’ai jamais forcément penser à me réorienter de moi même directement si je peux dire ça comme ça. Je travaille depuis l’âge de 19ans, j’ai toujours trouver du boulot et en CDI. J’ai commencé en mi-temps en cafétéria pendant un peu plus de 3 ans avant de vouloir évoluer pour un temps plein. J’ai donc démissionné et trouver une place de serveuse à 35H comme je le souhaitais, mon but était évidement d’augmenter niveau salaire.
    Puis au bout de 3 ans j’ai voulu de nouveau changer, j’en avais un peu marre du rythme de la restauration etc donc j’ai trouvé un CDI à temps plein toujours mais dans le commerce, j’y suis restée 7-8 mois. Le magasin où j’étais ne pouvait me garder, et il se trouve qu’à mon ancien boulot, des choses avaient changer aussi en mon absence, j’ai donc eus la proposition de revenir bosser au restaurant avec augmentation de salaire et de poste, j’ai donc accepté. Aujourd’hui voilà 1 an et demi que je suis revenue et après avoir été là pour faire l’ouverture de ce restaurant, je viens de passer ma dernière soirée a y bossé hier car le restaurant ferme définitivement. (on savait que ça arrivait surement dans l’année mais pas aussi vite), bref j’avais un plan B de côté, et demain je commence mon nouveau boulot dans le commerce à nouveau, et dans un magasin Bio. Je m’intéresse de plus en plus à ce genre de chose et au zéro déchet etc… du coup je suis contente car je vais apprendre plein de choses, c’est un nouveau départ, un nouveau souffle qui je pense va faire du bien même si, il va falloir bosser dur pour faire mes preuves afin de pouvoir évoluer par la suite ! 🙂

  • Reply September Lullaby 12 février 2018 at 8 h 40 min

    Le sujet de ce livre me parle tellement ! Je ne l’ai pas lu, mais si j’avais connu son existence il y a quelques mois, je pense qu’il m’aurait énormément aidée 🙂 Comme tu le dis si bien dans ton article, j’avais besoin de trouver un sens à mon travail, de me sentir utile dans ce que je faisais. J’étais frustrée par mon boulot, même si je l’aimais et ma motivation ne faisait que diminuer au fil des mois. J’ai finis par changer de domaine et j’ai commencé dans ma nouvelle entreprise la semaine dernière 🙂 Je garde ton article sous le coude pour lire ce livre quand j’en aurais l’occasion 🙂

  • Reply Amandine 12 février 2018 at 19 h 23 min

    Moi j’ai eu l’occasion de changer de voie pendant mes études ! Après un simple stage, j’ai compris que je ne pourrais pas faire ça toute ma vie ! Et j’ai la chance d’avoir un métier qui peut évoluer.
    Mais j’ai toujours en tete des voies de sorties si jamais j’étais rouillée dans le métier 😉

  • Reply Lolli 13 février 2018 at 20 h 05 min

    Je suis en plein dedans 🙂 Il n’y a pas d’âge pour se lancer, se former, partir dans une autre branche . Il faut juste faire le premier pas.

  • Reply Mood de Luna 14 février 2018 at 13 h 04 min

    Hello Emilie,
    Il a l’air intéressant ce livre. Qu’as-tu fait lorsque tu t’es réorientée ? Une formation par quel biais ?

  • Reply Emmanuelle CM 17 février 2018 at 15 h 41 min

    Je me retrouve dans la vision que tu décris dans ton article de notre génération et dans le côté de trouver un sens à mon travail et à ma vie de manière plus générale. Je ne connaissais pas ce livre. Merci pour la découverte car je suis en plein questionnement donc il pourrait peut-être m’être utile !

  • Laisser un commentaire

    Back to top