MATERNITE
21 septembre 2017

Mon expérience avec le cododo

cododo

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler du cododo (ou co-sleeping) car cela me tenait à cœur d’en parler sur le blog, et puis, je pense que de nombreux parents sont passés par là.

Voici mon expérience avec le Cododo :

Pour vous redonner le contexte, à l’arrivée de Baby Boy dans notre ancien chez nous, nous n’avions qu’une seule chambre. Il dormait alors dans son berceau et, dès qu’il se réveillait, je le prenais avec nous pour lui donner son biberon. Cela nous permettait aussi de veiller sur lui et d’écouter sa respiration, etc.

Dans notre esprit, il n’était pas possible que cette situation perdure aussi longtemps. Or, cela a duré presque 16 mois. C’est un peu comme un cercle vicieux, nous avons été pris à notre propre piège !

mon expérience avec le cododo

J’adore mon fils bien entendu, il fait des cauchemars ou “terreurs nocturnes”, se réveillait et avait besoin des bras pour se rendormir. Cependant, notre sommeil commençait a être perturbé par ses réveils intempestifs.

Les pédiatres que j’ai pu consulter m’ont dit : Madame “laissez le pleurer, il va se rendormir”. Croyez le ou pas, Baby Boy ne se rendormait pas. A la base, cela ne m’embête pas du tout qu’il dorme avec nous mais je constate que tout le monde me dit la même chose. Le constat est qu’il faut qu’il dorme dans son lit afin de s’y accoutumer. Maintenant qu’il a sa chambre, on a fait tout pour !

Et puis, comme on m’avait dit de ne pas mettre de tour de lit dans son berceau à sa naissance, j’ai toujours eu peur de la mort subite du nourrisson, finalement l’avoir pris dans notre lit une grande partie de la nuit n’est pas si sûr que cela pour lui …

Bref, pour nous, cela a été un vrai dilemme et une source de dispute également : les premiers mois avec Baby Boy ont été fantastiques et je ne regrette rien. Le fait qu’il réclame les bras la nuit et qu’il déteste être derrière des barreaux est peut être de ma faute : je suis la mère louve qui le couve. Je n’ai pas envie de le laisser pleurer …

Ces mois-là, cela a été dur, on en avait un peu marre avec son père. On était beaucoup plus fatigués et Baby Boy nous menait la vie dure en ne voulant pas rester dans son lit.

Et puis, miracle ! On a commencé à lui demander son avis, s’il avait envie de dormir tout seul dans son lit et dans sa chambre et ça a fonctionné ! Maintenant, il dort seul dans sa chambre et sans souci. Parfois, nous sommes encore réveillés par un cauchemar mais c’est assez rare ! Je pense qu’il faut avant tout écouter l’enfant. Il n’y a pas vraiment de science exacte. Pour nous, cela a pris un peu plus de temps que pour les autres enfants je pense … et encore pas sur !

Et vous, pour ou contre le cododo ?

Vous aimerez peut-être aussi...

6 commentaires

  • Reply Melle Bulle 21 septembre 2017 at 21 h 54 min

    Je pense en effet qu’il faut écouter son enfant et s’écouter également … et trouver le parfait équilibre.
    Je pense que l’on fera un peu de co-dodo quand nous serons parents, les premiers mois pour faciliter les réveils nocturnes. Et on l’habituera à dormir dans sa chambre pour les siestes pour petit à petit qu’il intègre son univers 🙂

  • Reply CyrielleMaakeup 21 septembre 2017 at 21 h 56 min

    Je suis grave à la bourre dans la lecture de mes blogs favoris, je recommence seulement aujourd’hui à ouvrir mon pc pour prendre du temps pour moi, et c’est avec grand plaisir que je tombe sur ton article !
    Le thème me concerne en plus en ce moment. Les premières nuits après la naissance de ma fille étaient compliquées, elle ne voulait même pas rester dans son berceau à côté de notre lit, mais au fil des jours elle s’y habituait. Maintenant elle dort toute la nuit. Le papa est plutôt pour qu’on la mette dans son lit dans sa chambre maintenant pour ne pas “qu’elle prenne de mauvaises habitudes” (ce qui m’énerve quand il dit ça ! Elle n’a même pas deux mois !) bref ! Mais j’avoue que je préfèrerai attendre qu’elle fasse ses nuits pour ça, car étant donné que je l’allaite c’est quand même bien plus pratique de l’avoir juste à côté de nous. Mais je suis d’accord avec toi, il faut écouter l’enfant et s’écouter soi-même aussi !! 🙂
    Des bisous !

  • Reply boogilily 21 septembre 2017 at 22 h 53 min

    coucou!

    pour le cododo à 1000% avant d’être maman j’étais contre, puis j’ai été enceinte, j’ai été hospitalisé, j’ai eu la trouille de ma vie, j’ai été déclenché et depuis je n’écoute que mon bébé et moi et nous avons fait du cododo jusqu’à ses 4 mois il ne dormait qu’avec nous et plus précisément au début sur moi, puis à coté! Aujourd’hui à 9 mois il dort comme un grand dans son lit dans sa chambre et nous avons attendu dette tous prêt pour les changements <3
    belle soirée

  • Reply Lolli 22 septembre 2017 at 19 h 51 min

    N’étant pas mama, je dis seulement l’accord entre mon chéri et moi même pour les enfants à venir: pas de cododo, si l’enfant fait un cauchemar, nous le remettrons dans son lit en le rassurant, quitte à ne pas le laisser seul jusqu’à ce qu’il s’endorme mais notre lit et le sien sont deux choses que nous voulons garder bien distinctes. 🙂 Je respecte les personnes qui sont pour le cododo bien sûr 🙂

  • Reply Caro* 24 septembre 2017 at 22 h 20 min

    Ce n’est pas évident effectivement d’entendre pleurer son enfant et de le laisser . N’étant pas maman, je ne connais pas forcément la réaction que je pourrais adopter en pareil cas…

  • Reply Geekette At Home (@geekettehome) 26 septembre 2017 at 18 h 35 min

    je pratique le cododo avec ma fille depuis sa naissance car ça me permettais de passer de meilleur nuit, je n’avais qu’a la coucher à coté de moi à la fin de son boire. elle à maintenant 1 mois et demi et on essais maintenant de la coucher dans sa chambre dans son lit mais j’ai beaucoup de mal à laisser pleurer bébé…

  • Laisser un commentaire

    Back to top