LIFESTYLE
17 juin 2018

Apprendre à ralentir pour réapprendre à vivre

Apprendre à ralentir pour réapprendre à vivre

Aujourd’hui, sur le blog, je vous parle développement personnel. Dans notre société stressée, avec le travail et parfois les enfants à gérer, on a l’impression de courir après le temps et on fait les choses plus vite, trop vite. Et si la solution consistait à prendre le temps, à ralentir ?

Dans leur livre “Ralentissez – choisir la lenteur et réapprendre à vivre”, Stéphane Szerman, Isabelle Gravillon et Delphine Le Guerinel nous donnent les clés pour arrêter de courir du matin au soir et reconquérir notre temps.

Je suis d’ailleurs la première à courir après le temps, souvent après ma journée de travail j’aimerais faire telle ou telle activité mais je ne peux pas faute de temps… Cet ouvrage est un vraiment un must have pour se concentrer sur l’essentiel.

Apprendre à ralentir pour réapprendre à vivre

  • L’urgence nous donne l’illusion d’une vie réussie et bien remplie 

Les auteurs partent d’abord d’un constat simple : l’urgence induite par notre société stressée nous donne l’illusion d’une vie réussie et bien remplie.

De nos jours, nous avons du mal à rester plus de dix minutes sans rien faire, sans regarder notre téléphone portable. Cette urgence permanente génère du stress et finit par nous épuiser. Il est souvent important de faire des pauses et parfois nécessaire de faire des digital detox pour couper de notre addiction aux réseaux sociaux et plus généralement à Internet.

Cette vie de dingue n’est pas sans conséquences sur notre santé : migraines, fatigue, épuisement, insomnies, et même obésité.

Face à cette situation, les auteurs du livre estiment qu’il n’y a pas d’autre solution que de ralentir, de prendre le temps. Il faut apprendre à décélérer pour vivre autrement.

  • Comment décélérer et aller à la reconquête de son temps
Les auteurs nous indiquent que c’est dans notre passé que nous allons pouvoir trouver les clés qui nous aideront à dessiner un futur plus lent, plus serein.
Réapprendre à vivre lentement, c’est essayer de se souvenir de ses rêves d’enfant…pour tenter de les réaliser une fois adulte. Vous rêviez de vous mettre à la peinture mais vous avez abandonné, faute de temps ? Plus jeune, vous aviez commencé le karaté, mais n’avez pas poursuivi par la suite ?
Il faut renouer avec ses passions d’enfance ou d’adolescence, et essayer de les réaliser une fois adulte.
Les auteurs nous apprennent que le mouvement Slow Life est né en Italie. Fondé dans les années 80, le mouvement Slow Food était d’abord une réaction à la malbouffe et aux fast-foods. Etre adepte de la Slow Food, c’est réapprendre à vivre ensemble autour d’un bon repas, c’est aussi privilégier la qualité à la quantité. C’est également manger des produits qui respectent les saisons et qui sont produits localement.
Et puis, à la fin des années 90, toujours en Italie, est née l’association Cittaslow, promouvant un rythme de vie plus lent. Plus d’espaces verts, plus de zones piétonnes, moins de bruit dû à la circulation,… Voilà quelques-unes des choses mises en place dans les villes se réclamant du mouvement Cittaslow.
 
Par ailleurs, les auteurs nous rappellent tous les bienfaits de l’ennui. Il est bon de s’ennuyer, de ne rien faire. L’ennui peut être un tremplin vers la créativité. Vive la paresse !
Le livre revient ensuite sur des concepts tels que le slow management et la digital detox.
Finalement, ce livre agréable à lire vient nous rappeler que, dans nos sociétés modernes où tout va très vite, il peut être parfois bon de ralentir, de lever le pied un peu pour se recentrer sur l’essentiel.

Et vous, comment vous aménagez-vous un rythme de vie plus lent (plus slow life) ?

Ralentissez – Choisir la lenteur et réapprendre à vivre
Editions Dunod
175 pages – 14.90 €

Vous aimerez peut-être aussi...

19 commentaires

  • Reply Julie 17 juin 2018 at 22 h 00 min

    Coucou La slow Life en ce moment je ne connais pas du tout… mais oui je rêves de m ennuyer en ce moment 😂😂 ton article en tout cas donne envie d en savoir un peu plus sur ce livre

  • Reply Carnet Pétillant 17 juin 2018 at 22 h 03 min

    Très TRES intéressant comme article. J’avoue que depuis quelques temps, j’ai cette envie de … ralentir. Je pense que je vais craquer pour le livre. Merci pour la découverte 🙂

  • Reply Pierrette 17 juin 2018 at 22 h 15 min

    Ça me parle tellement. Cela fait près de 2 mois que j’ai pris de la distance avec les réseaux sociaux et avec le blog, et toute la tension que cela engendrait.
    Ça fait un bien fou

  • Reply Ophelie 17 juin 2018 at 22 h 16 min

    Article très intéressant. Superbement expliqué et enrichissant. Il faudrait que je me procure ce livre. ♥️

  • Reply Yulia 17 juin 2018 at 22 h 18 min

    Ralentir… je ne peux qu’acquiescer. Derrière mon écran du lever jusqu’au coucher, ce livre me parle tentant car à coup sûr il pourra m’aider à lâcher prise. Laisser mon téléphone de côté.
    Belle idée merci pour le partage.

  • Reply Ava 17 juin 2018 at 22 h 42 min

    J’adore !!! tu vois moi ce soir je vais faire l’impasse sur le repassage, je me débrouillerai pour mes tenues de la semaine au fur et à mesure. J’ai tendance trop à stresser, et effectivement, comme le conseille ce livre, je m’oblige à ralentir, en me disant “tant pis, si je rate quelque chose”. Je serai curieuse d’en savoir plus en effet. Toute idée est bonne à prendre et s’incruste quelque part dans notre inconscient.

  • Reply nahida hamani 17 juin 2018 at 22 h 49 min

    coucou 🙂 interessant tout ça . C’est vrai que maint on prend plus vraiment de temps pour sois et apprécier ce que l’on fait . tout est fait avec stress et rapidité . on croit qu’on a plus le temps de faire ci ou ça mais c’est faux. Et je suis d’accord que les réseaux ect notre telephone nous bloc. On est trop connecté et on passe des temps fou . Du temps perdus . Il faut se raisonner lol et savoir mettre des stops ou des pauses . Et se recentré sur autres choses. bonne réfléxion ton post
    bises
    nahida
    hwearn.co.uk

  • Reply Marion 17 juin 2018 at 22 h 57 min

    J’aime beaucoup le principe !
    C’est difficile à faire ça c’est sure … mais il le faut .. c’est vital !
    Depuis peu j’ai pas mal de temps libre .. et je l’apprecie Vraiment !
    J’ai réappris à me concentrer sur moi même , et l’ennui a effectivement créer de la créativité en moi … et j’aime ça !

    Maintenant il va falloir apprendre à le faire tout en travaillant !

    Mais je conseille vraiment à tous le monde de suivre tous les conseils du pour réussir à le faire car ça en vaut vraiment la peine !

  • Reply Coesiae 17 juin 2018 at 23 h 03 min

    Dès que j’ai finis de lire mes livres en cours, je tente celui-ci 😉

  • Reply unbrindemaman 17 juin 2018 at 23 h 38 min

    Bonsoir Emilie,
    Je trouve ton article particulièrement intéressant. Ca me donne vraiment envie de lire ce livre. Notre rapport au temps est tout boulversé avec les téléphones… internet, plus généralement. Moi, depuis que je suis devenu maman, mon temps est encore plus partagé mais c’est justement les temps que je passe avec ma fille qui me fond ralentir et profiter de la vie avec douceur, à son rythme..
    Merci pour ce bel article, au plaisir de te lire de nouveau 🙂
    EM.

  • Reply Marie 18 juin 2018 at 7 h 55 min

    Hello, merci pour cet article dont j’avais bien besoin à cette époque de l’année où tout le monde court partout. Il y a deux ans, j’ai déménagé de Paris car je en supportais plus le bruit, le stress etc. On est sur stimulés et comme tu l’as dit, à long terme, cette sur stimulation peut être néfaste pour notre santé.
    Vivre lentement c’est en fait, prendre conscience de ses mouvements automatiques, prendre le temps quand on ne l’a pas, arrêter d’être dans l’urgence sur le plan professionnel surtout si vous êtes la seule à vous impliquer. Bref, je suis tout à fait d’accord avec toi et ce livre ! Je te souhaite une bonne journée, Marie

  • Reply vero 18 juin 2018 at 9 h 06 min

    Voilà un livre qui ma plairait bien. J’ai déjà pris conscience que tout allait trop vite autour de moi. Du coup j’essaie d’être mieux organiser et ça fait 1 an que j’ai pris des cours de photos car j’aime la photo. J’ai eu mon 1er appareil quand j’avais 8 ans pour ma communion.

  • Reply French Style Abroad 18 juin 2018 at 11 h 10 min

    Super intéressant ! J’avais déjà entendu parler du slow life mais je ne savais pas vraiment à quoi ça correspondait 🙂 Renouer avec ses rêves d’enfants c’est super, on n’y pense pas forcément mais ça fait du bien de se replonger dans une passion qu’on avait autrefois. Pour ce qui est de ralentir, en ce moment j’ai le temps de souffler et ça fait du bien.

  • Reply Lolli 18 juin 2018 at 19 h 25 min

    ça me parle ce concept de ralentir , parfois on en a bien besoin 🙂

  • Reply Polina 19 juin 2018 at 10 h 44 min

    Ralentir, c’est ce que j’essaye de faire tant bien que mal ces derniers temps !

  • Reply FamilleBarcelone 19 juin 2018 at 18 h 53 min

    Je suis dans l’action à fond la plupart du temps, maman de jumelles de maintenant 9 ans, blogueuse, entrepreneuse, je vie à 100 à l’heure. Mais depuis quelques mois maintenant je pratique la méditation et le yoga, de préférence le matin et cela me fait le plus grand bien ! Je met ce livre sur ma liste pour les vacances ! Merci !

  • Reply Coesiae 19 juin 2018 at 21 h 42 min

    Je garde ce livre dans ma liste des prochaines lectures 😉

  • Reply Gaelle (Pensée Naturelle) 21 juin 2018 at 20 h 02 min

    Quel timing ! C’est justement une réflexion que je me suis faite cette semaine. Il faut que j’arrête de dire que je m’ennuie lorsque j’ai 5 minutes de tranquillité 🙂

  • Reply Nina 22 juin 2018 at 7 h 19 min

    Coucou Emilie, par la force des choses, j’ai dû lever le pied et ralentir un peu la cadence. Je fais ce que j’ai à faire, mais en m’organisant mieux, avec les essentiels à faire au quotidien.
    Bisous

  • Laisser un commentaire

    Back to top