MATERNITE
6 février 2018

Comment gérer la crise des deux ans #terribletwo

la crise des deux ans

Aujourd’hui, un article un peu plus personnel pour vous parler de mon baby boy et de la fameuse crise des deux ans (#terribletwo) qui me rend folle depuis quelques mois et met mes nerfs à rude épreuve.

Baby Boy se rapproche a grande vitesse de ses 3 ans et en septembre, il rentrera à la maternelle. Cependant, avant d’affronter cette nouvelle étape, il faut en passer par l’étape du Terrible Two.

Forcément, lorsque Baby Boy a commencé à faire ses petites crises, je me suis posée pas mal de questions. Pourquoi cette rébellion et pourquoi à cet âge ?

  • Qu’est ce que le Terrible Two ?

C’est une mini crise de rébellion, mine de rien un petit de 2 ans et demi a beaucoup de caractère. Il a également soif d’indépendance, cela est du à la construction de sa personnalité et à son évolution.

Cela prend la forme de “non” à répétition, de jouets qui sont balancés, de cris et de pleurs inexpliqués, de bêtises à répétition voire même de coups contre tout ce qui l’entoure.

Mon baby boy sait clairement comment montrer son opposition et nous faire tourner en bourrique (bizarrement, il le fait beaucoup moins avec ma mère et sa nounou).

la crise des deux ans

  • Comment réagir ?

Il faut savoir écouter, garder son calme (ce qui parfois n’est pas si facile que cela) et pendre 1 minute pour analyser la situation et pouvoir lui répondre sans crier, en gérant sa colère et en lui apportant une réponse..

Forcément, toutes les situations ne se valent pas mais on essaie de ne pas tous les jours s’énerver car avec le travail, je suis quand même un peu plus fatiguée et son papa aussi.

On a inventer des parades pour l’apaiser : une lecture, une sortie, un câlin ou encore un jeu. On essaie également d’en discuter entre nous pour l’apaiser.

Cette contestation si jeune est très déroutante et parfois, perturbante pour nous “jeunes parents”. Il faut bien traverser cette crise, mais parfois, on n’a l’impression de s’y prendre mal et de ne pas être de si bons parents que cela. Cette forme de culpabilité est présente mais nous n’y pouvons rien. C’est un passage difficile qu’il faut essayer de prendre avec un peu de légèreté sans trop s’inquiéter.

Le plan d’attaque est là : écoute, consignes et solutions : reste plus qu’à dépasser cette terrible crise 🙂

Et vous, avez-vous déjà affronté cette crise des deux ans ?

Vous aimerez peut-être aussi...

6 commentaires

  • Reply ashley 7 février 2018 at 7 h 47 min

    Hello ma belle. merci pour ce partage. Je l’ai pas encore vécu il me reste 1an devant moi ahah! à bientôt 😍

  • Reply Céline 7 février 2018 at 9 h 35 min

    Pour ma part ça commence, ma petite Garance à 20 mois. Mi ange, mi démon ! Elle adore les animaux mais elle ne peut pas s’empêcher de vouloir les castagner. C’est assez horrible pour nous de voir cette violence sortir de notre petit bébé d’amour. Mais patience, bienveillance et discussions.

  • Reply Lolli 7 février 2018 at 14 h 03 min

    Je n’ai pas d’enfants donc je ne pourrais pas t’aider 🙂 Bon courage je suis sûre que ce n’est qu’une mauvaise période à passer.

  • Reply Maman Pavlova 8 février 2018 at 10 h 49 min

    a 20 mois ici ma poupette est d’un agréable, elle accepte volontier quand on lui explique, biensur quand elle est fatiguée c’est bien moins simple, mais vraiment avec beaucoup de patience et de douceur ici on fait des miracles 😉

  • Reply Emy@FeminiteZen 9 février 2018 at 19 h 19 min

    garder son calme, rassurer, poser des limites ! le tout avec amour et bienveillance 😉

  • Reply Nina 13 février 2018 at 13 h 56 min

    C’est une étape effectivement, pour moi c’est un peu loin pour m’en souvenir mais je sais que mon fils me donnait du fils à retordre à cet âge-là.
    En ce moment, je suis dans la crise d’adolescence et c’est encore plus difficile, plus épuisant à gérer.
    Il a tellement grandit et trop vite ton p’tit bout,
    Bisous

  • Laisser un commentaire

    Back to top