LIVRES
18 février 2018

MAKORO, un roman de Florence MALMASSARI

makoro

Nouvelle lecture, nouvelle chronique avec Makoro le roman de Florence Malmassari qui nous raconte l’histoire de cette petite fille éponyme, qui quitte sa brousse comme une grande, pour aller rejoindre sa tante Ada, à qui sa mère l’a confiée, dans la grande ville de Bamako, capitale du Mali.

Et nous suivons Makoro dans son humble, mais au combien chaleureuse famille, où chaque membre a son histoire. Et, ce sont toutes ces histoires qui créent cette forte cohésion familiale. On y suit les événements qui sont apportés par tous ceux qui fréquentent de près ou de loin Makoro. Elle redécouvre avec délectation l’école, surtout quand on a un maître qui vous fait aimer étudier, on devient friand, rigoureux, et on a envie d’en toujours savoir plus !

Prendre goût aux études, ne pas décevoir ceux qui vous ont accueilli, être présente pour les autres et les soutenir, ne pas les juger, voilà comment Makoro s’est intégrée et a su aller au bout de son intelligence en dépit des conditions parfois rudes que la vie lui a imposées.

makoro

  • L’HISTOIRE

« Si tu empiles vingt pommes, tu as à peu près la hauteur de Makoro. Elle a dix ans, ses jambes sont des baguettes, les muscles collent aux os, c’est une petite grenouille. Ses cheveux, ce sont des milliards de frisures de laine, on passe les doigts dedans, c’est doux et ça pétille, au-dessous, on sent la tête bien faite, bien ferme. »

Makoro vient de Kissibougou, un village en brousse. A Bamako, dans un minuscule deux pièces, Ada sa tante l’accueille comme si c’était sa fille. On plonge alors dans la vie d’un quartier bouillonnant aux côtés de personnages pétulants : la vieille Niéba, Tiguidé-aux-belles-fesses, Touré le professeur, Inoussa le prodige, Abdoulaye-jus-à-bulles et petit Youssouf, qui nous entraînent dans un Mali vibrant, poétique et profond.

  • MON AVIS

Un bon roman tout en fraîcheur qui ne peut vous laisser indifférent de l’histoire de la petite Makoro.

C’est une vraie leçon de vie, quand on sait dans quel dénuement vivent les enfants des quartiers pauvres des grandes villes d’Afrique. La volonté de cette petite fille, sa gentillesse, sa grandeur d’âme quand elle va aider son camarade de classe à réviser les leçons du jour, sa fidélité en amitié envers ceux que l’on dénigre, toutes ses vertus sont universelles, mais peu d’individus en sont dépositaires simultanément !

On se réjouit encore de constater que la jeunesse quel que soit le lieu, aspire aux mêmes désirs, à la même liberté, mais croit aussi aux mêmes chimères !

Un bon voyage dans un quartier de Bamako, avec une très intéressante petite fille qui nous sert de guide. A lire !

  • L’AUTEUR

Florence Malmassari est agrégée de philosophie. Elle enseigne en région parisienne. Découvert lors d’un voyage, le Mali est devenu son pays de cœur. Elle a étudié à L’INALCO le bambara et la civilisation mandingue. Les précieuses rencontres qu’elle a faites à Bamako lui ont inspiré ce premier roman, festival d’invention et de rythme.

HD ATELIERS HENRY DOUGIER

128 pages – 14 €

Et vous, que lisez-vous en ce moment ?

Vous aimerez peut-être aussi...

8 commentaires

  • Reply Lolli 18 février 2018 at 19 h 25 min

    Il a l’air génial ce livre c’est vraiment le genre d’histoires qui me plait. 🙂 Merci pour la découverte !

    • Reply Emilie 18 février 2018 at 21 h 54 min

      Avec plaisir !

    • Reply Ateliers Henry Dougier 19 février 2018 at 14 h 41 min

      Vous n’avez plus qu’attendre le 8 mars pour aller le découvrir en librairie !
      Nous espérons que l’histoire de cette petite fille saura vous toucher 🙂

  • Reply Les lectures de la Diablotine 19 février 2018 at 11 h 45 min

    Je ne connaissais pas du tout ce livre qui a l’air pas mal

    • Reply Ateliers Henry Dougier 19 février 2018 at 14 h 40 min

      A retrouver en librairie le 8 mars !!
      C’est le premier roman de Florence Malmassari, nous espérons qu’il vous plaira !

  • Reply leti 19 février 2018 at 15 h 14 min

    Je viens d’en finir un, je dois choisir un nouveau

  • Reply Vampilou 19 février 2018 at 16 h 08 min

    Il a l’air très fort ce roman, je note absolument !

  • Reply gabrielle viszs 19 février 2018 at 21 h 03 min

    J’aime bien le résumé, reste à voir si j’aurais du temps pour le découvrir.

  • Laisser un commentaire

    Back to top